A la découverte des Landes d’Armagnac !

L’Armagnac, c’est le nom d’une eau-de-vie mais aussi d’une région des Landes que vous aurez beaucoup de plaisir à découvrir. Non loin du Gers, avec lequel elle partage l’appétence pour les foies gras et l’eau-de-vie éponyme, l’Armagnac est une belle région à l’est du département des Landes, vallonnée, forestière et contrastant avec le reste du territoire, plutôt plat et propice à la pinède.

Landes d'armagnac

Landes d'armagnac

Armagnac, l’eau-de-vie et la vie qui va avec

L’Armagnac, c’est une eau-de-vie, comprenez un alcool distillé, à partir d’un vin blanc sec. Sa fabrication et son exportation ont fait la renommée de la ville de Mont de Marsan non loin et ce, depuis le Moyen âge.

L'Armagnac est connu depuis le Moyen âge

L'Armagnac est connu depuis le Moyen âge

L’Armagnac n’est pas un alcool que l’on sirote pendant son repas ou en grandes quantités à l’apéritif, non, non  (vous préférerez à cet effet le Floc d’Armagnac)… Avec en moyenne 40 degrés de vol, l’Armagnac s’observe, se réchauffe dans le creux de la main (sans le faire tourner, contrairement au vin), les arômes s’emprisonnent ainsi dans le verre ballon à l’encolure resserrée, pour s’épanouir dans votre nez et vous émoustiller avant même d’y plonger les lèvres … Les Landes donnent naissance à l’appellation Bas Armagnac.

L’Armagnac, comme beaucoup d’alcools fort, n’était pas à l’origine, une boisson. C’était un remède d’apothicaires, prisé pour ses vertus tonifiantes en application cutanée, apaisante pour les maux de tête (en application locale et non pas après l’avoir ingéré, n’est-ce pas ??) … On lui prêtait aussi la vertu d’effacer la timidité des audacieux qui s’en gargarisaient, tiens donc ?

Un verre d'Armagnac, petit et serré à l'encolure

Un verre d'Armagnac, petit et serré à l'encolure

Au XIXème siècle, c’est le plein essor de la fabrication et du commerce de cette eau-de-vie, qui profite des connaissances plus poussées en matière de distillation (distillation en continue pour l’Armagnac, qui commence à la « Flamme de l’Armagnac » en novembre) pour charmer les connaisseurs. Vieillie en fût de chêne (c’est lui qui apporte son goût caractéristique et sa couleur à l’Armagnac, par le biais des tanins), celui-ci est toujours neuf au début du vieillissement, puis l’armagnac est transféré dans des fûts usagés, qui lui assurent sa rondeur et son velouté.  C’est dans les années 1930 qu’apparaissent les appellations contrôlées délimitant les zones et méthodes de production.

Fûts de Chênes

Fûts de Chênes

L’Armagnac, l’eau-de-vie, tire son nom de l’ancienne province de Gascogne Armagnac, et dans les Landes, environ 1400 ha de vignes sont dévolues à sa production (la majorité étant dans le Gers).

Comment déguster ce produit des Landes délicieux et si précieux ? Il se consomme plutôt en digestif et surtout pur. C’est dans ces petits verres caractéristiques à ballon, courts sur pieds et faciles à prendre en main, qu’il déploiera le plus ses arômes. Les Bas-Armagnac sont réputés fruités et conviennent parfaitement à la cuisine, par exemple pour aromatiser une croustade, un confit de pruneau mais aussi un foie gras ! Hummm … (Ayez la main légère tout de même !)

Retrouvez tout nos producteurs d’Armagnac ici ! 

En vadrouille dans les landes d’Armagnac !

C’est décidé, vous partez à la rencontre de l’Armagnac, au travers de sa région de production dans les Landes.

Celle-ci se trouve sur le territoire que nous avons délimité  Mont de Marsan et Armagnac (cliquez pour découvrir ce territoire) 

Un peu plus d’une vingtaine de producteurs cultivent des vignes et transforment le raisin en Armagnac, sur ce territoire. La visite d’un chai est une expérience inoubliable, tant pour l’intérêt culturel, gastronomique, qu’historique qu’elle représente. L’Armagnac est un produit qui se bonifie avec le temps et un long séjour en chai. Il cesse en revanche de vieillir une fois mis en bouteille. Vous aurez l’occasion de déguster des millésimes rares et prestigieux, si vous êtes amateurs !

Commencez à Roquefort, rien à voir avec le fromage, c’est plutôt la géologie qui est en jeu dans le nom de ce village (construit sur un ROC). C’est une bastide médiévale du Xème siècle, vous y visiterez l’église Sainte-Marie, la chapelle Saint-Joseph. Promenez-vous le long des remparts de l’ancienne cité, allez jusqu’aux arènes.

Roquefort

Roquefort

A noter : Roquefort est situé sur le chemin vers Saint-Jacques de Compostelle de la voie du Vézelay.
Le marché a lieu le samedi matin à Roquefort.

Et l’Armagnac ? Pour en déguster à Roquefort, il faut aller voir La Maison Darroze !


On continue notre petit tour à Saint-Justin. C’est une autre bastide, qui date de la fin du XIIIème siècle. Commune fleurie, le village possède lui aussi des vestiges de ramparts, de jolies maisons à pan de bois. Promenez-vous pour voir l’église Saint-André et la Tour des Templiers octogonale, l’autre tour du manoir de Léon Dufour, et déambulé dans la côte pavé, assez rare dans les Landes.

Saint-Justin

Saint-Justin

A noter : Non loin de la ville se trouve le ravissant château de Fondat, qui se visite d’avril à octobre.
L’office du tourisme propose une jolie balade, à découvrir ici en cliquant

Et l’Armagnac ? Allez voir le Chai de Lamoulette, qui se visite sur RDV. Il y a également le Chai de Soube et son musée du Paysan !

Un logement à Saint-Justin ? Allez à l’hôtel 4 étoiles récemment rénové Le Cadet de Gascogne qui saura vous faire apprécier votre séjour dans la région. C’est également une très bonne table pour le déjeuner ou le diner ! Cliquez pour en savoir plus


On continue notre découverte de la région en passant par Labastide d’Armagnac. Fondée au XIIIème siècle, cette bastide a misé sur le tourisme vert. Promenez-vous sur la très jolie place royale (qui parait-il, inspira la création de la place des Vosges à Paris). Continuez vers l’église Notre-Dame puis vers l’étonnante  Chapelle des Cyclistes et son portail sans équivoque, dans le quartier Géou.

1Labastide d'Armagnac

Labastide d'Armagnac

A noter : Avant d’y aller, regardez la super carte interactive en ligne
Une jolie ballade de 16km, proposée par l’Office du tourisme, cliquez 

Et l’Armagnac ? Ne manquez pas la visite du sympathique écomusée de l’Armagnac, pour aller à la rencontre de son histoire, sa méthode de production, les outils utilisés et une magnifique exposition de bouteilles.

Passez voir le Domaine Paguy et son vignoble où l’Armagnac est roi, mais aussi le Floc, une spécialité à découvrir, à base de jus de raisin et d’Armagnac, c’est bon et gourmand pour l’apéritif.
Passez aussi voir le Domaine de Labouc et ses 17ha de vignes.

Pour se loger ? RDV à La Villa des Remparts, avec sa terrasse, son parking et sa piscine en saison, c’est une bonne idée pour les vacances ! Le petit-déjeuner est parait-il délicieux …

A quelques kilomètres de la ville, le Domaine de Paguy est un domaine enchanteur, qui date du XVIème siècle. Vous serez bien reçus et bien traités culinairement parlant chez Paulette !

Et pour manger ? Au Bastignac vous propose de bons petits plats dans une environnement moderne et chaleureux. 

Nous vous souhaitons d’agréables vacances dans Les Landes d’Armagnac ! N’oubliez pas de consulter notre agenda pour vous tenir au courant des festivités dans la région. Et pensez aussi à cliquer pour rejoindre notre page Facebook où de belles photos et des informations précieuses vous attendent …  


Retour à la page "Gourmande"