Balade insolite en barque sur le courant d’Huchet

En vacances dans le charmant village landais de Léon, le long du littoral Atlantique, une découverte incontournable s’impose. Surnommé « l’Amazonie landaise », le courant d’Huchet est une merveille naturelle de 12 kilomètres qui relie le lac de Léon à l’océan. Accompagnée d’un batelier, cette balade à bord d’une barque traditionnelle, la fameuse « galupe » landaise, est la plus envoûtante façon de s’imprégner de l’atmosphère unique de ce cours d’eau atypique, classé réserve naturelle depuis 1981.


Le courant d’Huchet : un des endroits les plus fascinants des Landes

Lorsque l’on évoque les Landes, on imagine plutôt des kilomètres de plages de sable fin, bordées de dunes majestueuses et de vastes pinèdes. Pourtant les Landes recèlent d’une multitude de lieux insoupçonnés souvent méconnus du grand public, qui offrent une autre perspective sur cette destination balnéaire.

Les barques de la Réserve du Courant d'Huchet

Les barques de la Réserve du Courant d'Huchet

Balade sur le courant d'Huchet

Balade sur le courant d'Huchet

Les bateliers du Courant d'Huchet

Les bateliers du Courant d'Huchet


Depuis les berges du lac de Léon, les embarcations de bois aux multiples couleurs sont une véritable invitation à un voyage insolite de quelques heures en compagnie d’un batelier. Cette expérience unique pour explorer un environnement sauvage préservé est le principal mode de visite guidée de la réserve, située sur les trois communes de Léon, Moliets-et-Maa et Vielle-Saint-Girons. Avec 5 autres passagers amoureux de la nature, j’embarque dans la « galupe » de Jérémy pour 2h de visite bucolique au fil du courant. Non motorisées et dotées d’un fond plat, silencieuses et respectueuses de la nature, ces petites barques sont les seules embarcations autorisées à naviguer sur le courant afin de préserver l’équilibre fragile de l’écosystème.



Un sanctuaire de biodiversité à la frontière du fantastique

Les bateliers du Courant d'Huchet

Les bateliers du Courant d'Huchet


La balade commence par une paisible traversée à la rame jusqu'au « marais flottant ». Jérémy connait parfaitement les lieux et en a fait son terrain d’aventure depuis son adolescence. Il partage avec passion son expertise sur la flore et la faune locale tout en ramant énergiquement vers la « Nasse », au confluent de trois passages qui traversent le marais flottant.

Alors que nous pénétrons dans la réserve naturelle de 230 hectares, Jérémy échange ses rames contre une pagaie pour entamer la descente du Courant d'Huchet et manier sa barque avec une plus grande dextérité. Nous franchissons le barrage en bois qui régule le niveau du lac et du courant sur un dénivelé de 7 mètres jusqu’à l’océan, suivi de quelques petits rapides. 

Un univers insolite et sauvage

Un univers insolite et sauvage

Un univers insolite et sauvage

Un pont en bois

Les bateliers

Une végétation luxuriante

Nous plongeons alors au cœur d'une végétation luxuriante. Les marécages, la mangrove, les tourbières, la forêt de chaque côté, les fougères arborescentes et les fleurs sauvages dessinent un paysage à mi-chemin entre canopée amazonienne et bout du monde.

En silence, Jeremy nous invite à observer un biotope exceptionnel : plus de 200 espèces d'oiseaux, des loutres, des visons, des hérons cendrés, des tortues cistudes et une multitude de poissons. La végétation est dense et nous traversons de véritables galeries ombragées constituées d’aulnes, de saules, de chênes pédonculés, colorées d’iris, d’hibiscus, d’hortensias… Jérémy nous sensibilise à la fragilité de cet écosystème. Ce rideau végétal joue un rôle primordial pour lutter contre l’érosion et maintenir les berges du courant d’Huchet.


Une balade authentique, conviviale et intimiste


Promenade sur le courant d'huchet

Une balade authentique et intimiste 

Essayez-vous à la rame, ce n'est pas évident !

Une balade conviviale en petit groupe

Une balade conviviale en petit groupe

Pendant près d’une heure, nous descendons paisiblement le courant d’Huchet qui ondule sinueusement à travers les dunes et la forêt. Nous profitons pleinement de la petite taille de la barque et de l’expérience de Jérémy pour se faufiler entre de petits îlots sauvages et explorer les moindres recoins de ce bras de rivière. Le savoir-faire unique des 40 bateliers du courant d’Huchet se perpétue de génération en génération depuis le début du XXème siècle. La tradition historique de la batellerie perdure depuis 1920 dans cet endroit hors du temps qui attira ses premiers visiteurs entre 1905 et 1908. C’est notamment grâce au journaliste Maurice Martin et ses « expéditions » avec les épicuriens, les artistes et les botanistes de l’époque qui furent à l’origine de la batellerie sur le lac de Léon.

Remontée à la perche

Remontée à la perche

Descente de la barque pour passer le barrage

Descente de la barque pour passer le barrage

Pour la remontée du courant, Jérémy troque sa pagaie contre une perche en bois de 5 mètres de long avec laquelle il pousse sa barque. Un métier qui demande une excellente condition physique et une sacrée dose d’huile de coude ! Jérémy est un passionné de nature et son enthousiasme pour son métier est manifeste. C’est un voyage exotique et dépaysant qu’il nous offre, bercé par le clapotis de l’eau.  Des moments magiques à vivre entre amis, en couple ou en famille !

Différentes formules de 2h, 3h ou 4h de balades sont proposées du 1er Avril au 31 octobre. Prévoyez de réserver à l’avance en juillet et août ! 

Partagez l'expérience des bateliers

Partagez l'expérience des bateliers


  • A noter : Si les balades en bateau ne se font qu'à la belle saison, vous pouvez en revanche visiter à pied toute l'année, la réserve du Courant d'Huchet, par le biais de ses sentiers pédestres. Cliquez pour en savoir plus. 

Vous avez aimé ce reportage ? Découvrez-en d’autres en vous abonnant sur la Page Facebook du Guide des Landes ! Nous avons aussi une page Instagram @guidedeslandes


Article rédigé par Lesley Williamson pour le Guide des Landes


Retour à la page "Culturelle"